Annulation du Festival 2020

  click here to see May 2020 UPDATE  – en anglais – see public announcement in English                        Pour télécharger ce message en français au format PDF, cliquez ICI

VERSION FRANÇAIS: MISE À JOUR 29 Mai 2020

Tout était organisé et prêt. Mais….

Malheureusement, la pandémie Covid-19 signifie que
le Festival international 2020 ne pourra pas avoir lieu cet été

Le 16e Festival & Académie Internationale Musique Cordiale devait se tenir à Seillans et au Pays de Fayence, dans le Sud-Est de la France, du 1er au 16 août 2020. Nous avons été tellement conscients de l’impact d’une telle décision que, jusqu’au printemps, nous avons essayé de ne pas abandonner l’idée de conserver tout ou partie de celui-ci sous une forme ou une autre. Vous avez peut-être suivi nos mises à jour sur le site Web, y compris le dernier message, toujours plein d’espoir, du 18 avril. Mais nous avons depuis dû céder à l’inévitable, du moins dans nos lieux de festival familiers et pour cet été. Dans cet esprit, nous avons écrit à notre chorale et à notre orchestre le 5 mai. Nous faisons maintenant l’annonce publique que nous essayions d’éviter.

Nous avons tous pris connaissance de la trajectoire et des risques de la pandémie de coronavirus en 2020. Nous nous sommes rendu compte que les contraintes sanitaires complexes qui y sont liées ne nous permettent pas de combiner de manière créative la créativité et la responsabilité de la manière qui nous réussissait par le passé et pour laquelle on nous appréciait tant. Honnêtement, nous ne pouvons imaginer aucun scénario qui combine adéquatement la sécurité des artistes et du public, tout en conservant notre esprit cordial et convivial unique, si vital pour la façon dont nous avons fait de la musique ensemble jusqu’à présent. Notre approche paneuropéenne et plurigénérationnelle, avec des musiciens, des chanteurs, des étudiants et des publics venant séjourner et participer ensemble de tout le continent (et au-delà), nous impose une limite particulière. Pendant toutes ces années heureuses, le festival s’est construit autour de la qualité et de la diversité de sa programmation musicale ainsi que d’une belle communion entre la musique vocale et instrumentale et l’ambiance paisible, naturelle, historique et climatique de la Provence en été. À la lumière de ce que nous avons appris sur le virus, nous devons particulièrement garder à l’esprit, par exemple, les besoins de ceux de nos fidèles spectateurs qui ont apprécié nos concerts année après année, mais qui incluent beaucoup de septuagénaires et d’octogénaires ainsi que des familles, qui découvrent peut-être pour la première fois les délices des concerts dans les jolies bâtiments médiévaux des villages perchés du Pays de Fayence – et en plein air. Pour la plupart de nos chanteurs et musiciens, Musique Cordiale implique des voyages de toute l’Europe et les possibilités de compter sur ces déplacements – et en particulier les voyages en avion des personnes âgées – restent étroitement limitées. C’est aussi un défi de chanter, de jouer ou de s’asseoir en public dans des espaces confinés tout en portant des masques !

Le chef d’orchestre Graham Ross, directeur de la musique au Clare College, Cambridge écrit : “Je suis vraiment désolé que vous ayez dû prendre cette décision, mais bien sûr, c’est tout à fait le bon choix à l’heure actuelle. Musique Cordiale est ma saison d’été depuis plus d’une décennie (à une exception près pour aller me produire à l’Opéra de Sydney !). D’année en année, les deux semaines de Festival parviennent à opérer cet équilibre rare entre création musicale et détente, avec des amis et collègues du monde entier rassemblés sous le soleil provençal et prêts à tout donner pour une série de concerts musicaux (et de généreuses quantités de rosé). Beaucoup de personnes que j’ai rencontrées à Seillans au fil des années sont devenues des amis proches, et le fait que beaucoup d’entre nous reviennent année après année en dit long. Je vais beaucoup regretter de ne pas pouvoir travailler avec tous les merveilleux musiciens et de rater tous les concerts prévus, la chaleur, l’amitié, les collines incroyablement escarpées, les dîners de parking pour les artistes… tout. Et alors que nous devrons tous faire face à un énorme trou en forme de Musique Cordiale dans nos étés 2020, je ne doute pas que – comme tous les projets qui ont disparu de nos agendas cette année – le Festival reviendra dès qu’il le pourra avec encore plus de pêche et d’enthousiasme pour la musique… et le rosé ! “

À lire cela, ceux qui n’ont pas encore découvert le festival se rendent vite compte que les moments de convivialité que nous partageons dans les restaurants, l’odeur de l’amphithéâtre au coucher du soleil après une journée ensoleillée, la chaleur et les échos des places et ruelles historiques des villages médiévaux sur les collines et la magie de la musique dans les églises, les chapelles ou les vignobles locaux sont le cœur battant du festival. Ils apportent la vie et l’élan détendu qui forment le noyau de l’intense programmation de ces deux semaines, notamment les concerts et répétitions du midi et du soir, les repas et les déplacements qui leur sont associés, avec également d’importants avantages économiques pour la région. Mais, comme nos précieux hôtes et collaborateurs de Seillans depuis 16 ans, dont Serge Liebovitz, adjoint pour la culture, Jacques Leforestier, vice-président du Festival, et bien sûr, René Ugo, maire de Seillans et président de la Communauté des Communes du Pays de Fayence nous les rappellent : Il est très regrettable en cette année difficile, alors que la crise de Covid-19 avait déjà fait tant de dégâts à notre santé et à notre économie, de pas pouvoir attendre avec impatience la série de concerts qui attrient à la fois autochtones et vacanciers chaque mois d’août à Seillans et dans les environs, mais également des publics et des artistes du monde entier dont la contribution à la scène culturelle locale et à l’économie saisonnière est si importante. Nous ne savons que trop à quel point l’annulation du Festival aura des répercutions sur les restaurants, les transporteurs, les commerces, les hôtels, les chambres d’hôtes et sur les nombreuses personnes du canton qui comptaient nous louer leur logement pour accueillir nos musiciens et chanteurs. Les écrans et la technologie ne sont qu’un pâle ersatz. Comme d’autres qui veulent que la musique, le théâtre et la culture survivent à cette crise et prospèrent, nous expérimenterons et improviserons comme nous l’avons fait ces dernières années avec d’autres projets de sensibilisation comme notre Académie, qui se déroule en tandem avec le Festival des talentueux instrumentistes à cordes de 15 à 20 ans venus du monde entier et l’initiative Jeunes Choristes, dirigée au nom de Musique Cordiale par la pianiste et chef d’orchestre Rebecca Taylor pour les enfants du Var.

La musique chorale, de chambre, lyrique et orchestrale et les récitals, ainsi que la nourriture, le vin et les rires et un peu de jazz, manqueront beaucoup à nombre d’entre nous. Pourtant, comment pouvons-nous imaginer un programme musical sans qu’il présente des voix, des instruments à vent ou des ensembles étroitement assemblés – ou sans les rassemblements d’anciens et de jeunes, parlant plusieurs langues ou écoutant dans un silence ravi avant d’éclater en applaudissements enthousiastes dans des espaces bondés ? Pouvons-nous concevoir un Festival Musique Cordiale sans les rassemblements amicaux au entractes et après les concerts, en partageant le vin rosé que nous offrons à notre public ou la nourriture et les boissons que nous servons jusqu’à 150 artistes qui ont tout donné chaque soir sous une tente, sur le parking de la Salle Polyvalente ou dans un jardin après les concerts ? Sans tout cela, nous nous demandions comment l’expérience Musique Cordiale peut conserver son identité propre, mémorable et attrayante. Notre décision reconnaît donc notre besoin d’être fidèle à notre essence, mais aussi de respecter les priorités sanitaires de tout notre contexte. Mais cela laisse une grande déception pour les chanteurs et les locaux : Madou Hillenius, architecte franco-néerlandais et chanteur de longue date dans le chœur du Festival (et adjoint pour la culture dans la ville voisine de Bargemon) écrit : “Quel dommage que cette crise ait mis un terme à tant d’événements culturels cette année, dont Musique Cordiale, qui nous réservait un si bon programme. Depuis au moins 10 ans, j’espère chanter le Requiem allemand de Brahms, et ça allait l’Année ! Les choses iront mieux l’an prochain, et j’espère que nous nous reverrons tous à Seillans. “ Ou, d’après Alain Deïssard de Toulon : 2020 aurait vu ma 13e participation au Chœur de Musique Cordiale. Le 13, un mauvais numéro qui nous prive d’amis du monde entier, de la musique, des “Lavandes” (ceux qui ont souvent séjourné dans les mêmes chambres d’hôtes, la Maison des Lavandes à Seillans), des dîners, et du plus grand festival de musique classique du Var ! … Eh bien, ne pleurons pas et préparons-nous pour un grand festival 2021, où nous serons tous en grande forme et heureux de l’être ! Passez un bon été sans virus !

La soprano jordanienne basée à Paris, Dima Bawab, l’une de nos fidèles solistes qui revenait chanter au festival, ajoute : “Quand j’ai appris que Musique Cordiale était annulé pour 2020, j’ai ressenti une extrême tristesse. J’avais de grands espoirs, je croyais vraiment que nous pourrions trouver un moyen de maintenir le festival en l’adaptant aux exigences sanitaires actuelles. Malheureusement, cela n’a pas été possible. Beaucoup de mes projets pour 2020 ont été annulés ou reportés à une date ultérieure ; pourtant, Musique Cordiale pour moi signifie plus qu’un festival de musique : c’est une famille, ce sont des amis, c’est de la musique à un tout autre niveau. Je sais qu’en août, où que je sois, je chanterai (pour moi-même et pour les quelques personnes qui se trouvent avec moi) «Ihr habt nun Traurigkeit» de Brahms, l’air que j’avais tellement hâte de jouer aux côtés mon ami le chef d’orchestre Graham Ross. Mes sincères encouragements vont aux gens « des coulisses » qui, je le sais, ont travaillé sans relâche, espérant, tout comme moi, que le 13e Festival 2020 pourrait être maintenu. Je partage votre déception, mais vous assure de mon plein soutien et j’espère que nous nous reverrons dans le beau village de Seillans “.

Nous sommes aussi très tristes pour les talentueux instrumentistes, dont beaucoup ont également perdu une grande partie de leurs moyens de subsistance au fil de l’année, ou dont la carrière ou les perspectives éducatives ont été mises à mal, et pour nos choristes, nos équipes artistiques et administratives, nos partenaires locaux, nos bénévoles, les habitants locaux, les nouveaux arrivants et tous ceux qui se sont passionnément impliqués dans cette édition du Festival et les précédentes. Aucun grand orchestre n’a encore trouvé de solution. Heureusement, certains de nos musiciens, comme notre chef d’orchestre, la violoniste Colette Overdijk, sont membres d’orchestres bien établis comme l’Orchestre symphonique de la Ville de Birmingham, qui continuent de verser les salaires pour le moment. Mais beaucoup d’autres, en particulier les futurs talents que Musique-Cordiale a toujours nourris avec succès, sont des pigistes indépendants qui s’en sortent avec un peu d’enseignement vituel. Certains de nos choristes, y compris ceux de chœurs renommés comme le Bach Choir, qui à peine débarqués ont dû annuler leur tournée aux États-Unis, se retrouvent quasiment incapables de fonctionner. Cependant, grâce à beaucoup de travail et d’ingéniosité de la part des membres du London Symphony Chorus, dont beaucoup chantent également dans notre chœur du Festival et dont Owen Hanmer, qui, en plus de chanter avec nous depuis 10 ans est le président, a réussi à organiser avec succès des enregistrements à distance et des prestations en ligne ces derniers mois : tout un exploit ! Au sujet de Musique Cordiale, il écrit : « Seillans magique et les villages perchés, chant mélodieux, répétitions mémorables, nourriture et boissons alléchantes, performances mémorables, beaucoup de gaieté et de réjouissances avec d’anciens et de nouveaux amis. Ils nous manqueront tous ! »

Le Festival avait déjà prévu une année budgétaire prudente. Ainsi, ni ses opéras populaires, à l’origine mis en scène par le ténor international Andrew Staples, ni les concerts symphoniques avec grand orchestre comme ceux récemment dirigés par James Lowe, aujourd’hui directeur musical de la Spokane Symphony aux États-Unis, n’avaient été envisagés dans le programme soigneusement conçu mais très attrayant du Festival 2020. Pourtant, il ne manquait pas d’ambition ! Il comprenait le Requiem allemand de Brahms, la 4e Symphonie de Mahler (avec 10 instrumentistes), une passionnante série de concerts baroques et classiques, et du jazz dans le décor romantique de la façade du château et de la Porte sarrasine des Deux Rocs de Seillans par les remarquables Isla van Hout et Jetse de Jong. Ainsi, comme l’explique Jonathan Barker (voir notes ci-dessous), “C’est une catastrophe pour les finances de Musique Cordiale (que nous ne gérons qu’avec le soutien de quelques mécènes dévoués et généreux), comme c’est le cas pour tout le monde des arts. Il faudra s’attacher avec beaucoup de réflexion à tous les faire revivre. “ Mais, comme le dit la directrice artistique et fondatrice du festival, la violoniste Pippa Pawlik, exprimant des sentiments qui seront partagés par beaucoup : “Musique Cordiale a été ma vie et ma passion pendant les 15 dernières années, et ça me manquera terriblement. C’est particulièrement triste, car Graham et moi avions imaginé un programme fabuleux pour cette année, avec un groupe de joueurs et de chanteurs d’élite un peu plus réduit mais non moins talentueux, qui étaient tous très impatients de se retrouver à Seillans en août prochain. Vous nous manquerez, nos amis, soutiens et spectateurs, et j’espère vous retrouver quelque part dans un avenir pas trop éloigné “. Car, sous une ou plusieurs formes et en temps voulu, nous ressusciterons. Nous sommes toujours là et nous reviendrons ! En attendant, nous essaierons de produire une compilation de musique, de vidéo et d’images pour vous rappeler cet automne, et peut-être même à temps pour le début prévu du festival cette année, des caractéristiques mémorables de Musique Cordiale dont nous devrons tous nous passer cette fois.

Cordialement et Amicalement … et à bientôt ….Jonathan, Pippa, Jacques, Alain & l’équipe Musique-Cordiale !

NOTES

  • Pour Musique Cordiale dans le Var, les EXIGENCES ESSENTIELLES DE SANTÉ (par exemple, la distanciation dans les églises médiévales, les masques pour les chanteurs et les interprètes ainsi que le public + la nécessité pour nos joueurs et notre chorale de manger et de répéter ensemble ET la nécessité pour eux – et la moitié de la public – de parcourir de longues distances à travers l’Europe) le rendent non viable cet été. De plus, les profils âge / santé de nos publics et de notre chœur font qu’il est peu probable que beaucoup d’entre eux souhaitent encore participer… malheureusement. Tant de personnes dans ces groupes se sont soigneusement isolées. Ainsi, nous nous rendons compte que vous tous ne voudrez guère vous exposer aux risques en nous rejoignant dès août. Et d’autres pays (l’Allemagne, le Danemark, la Suisse, la Belgique et peut-être aussi le Royaume-Uni) interdisent les festivals et les voyages non essentiels jusqu’en septembre et au-delà. Les mêmes facteurs ont entraîné l’annulation d’autres événements culturels. Nous espérons imaginer un nouvel avenir dans lequel la culture et la convivialité pourront s’épanouir. Mais cela demandera de l’imagination, des efforts, de la recherche scientifique. – et le passage du temps.
  • Nous avions décidé très tôt de retarder l’ouverture de notre BOX OFFICE (généralement avant Pâques). Nous n’avons donc pas besoin de rembourser les billets achetés et la Billetterie restera fermée cet été. Nous avons offert des remboursements complets à nos abonnés de la chorale (bien que certains aient généreusement l’intention de donner une partie ou la totalité de ce qu’ils ont déjà payé pour participer – un geste très apprécié en ce moment car nous n’avons pas de trésorerie cette année en conséquence). Mais, comme pour tant d’autres cette année, le virus nous a porté un gros coup financier.
  • Nous sommes heureux de conserver un noyau fidèle de SUPPORTERS PASSIONNÉS. Nous espérons donc les récompenser ainsi que nos artistes talentueux avec des offres musicales passionnantes dans une autre année, un lieu ou une saison. Il y a plus de six mois, notre directeur artistique, Pippa Pawlik, en collaboration avec Graham Ross et nos artistes, avait conçu un programme VRAIMENT passionnant pour 2020. Nous espérons le reproduire sous une forme ou une autre en temps voulu. D’ici là, Pippa, Graham et beaucoup d’entre eux sont anéantis de ne pas pouvoir faire ce qu’ils attendent avec impatience chaque année, à la fois en été en France et dans le Kent, en Grande-Bretagne, à la fin de l’automne.
  • Nous adressons également nos remerciements à nos amis du Pays de Fayence et à ses communes et office de tourisme, ainsi qu’au Département du Var, qui nous ont soutenus ainsi qu’à certaines des entreprises locales clés sur lesquelles nous nous sommes appuyés, et nous leur souhaitons bonne chance et meilleures perspectives. Ceux-ci incluent : L’Escourtin / Le Moulin de la Camandoule et Super-U à Fayence, La Maison des Lavandes, La Magnanerie, La Gloire de Mon Père, Chez Hugo, Tilleul-citron, Peperoni, Le Maquis, Le Huit à Huit < Le Comptoir et Les galeries et les ateliers d’arts à Seillans, La Taverne à Bargemon et les vignobles du Domaine Val d’Iris (Seillans) et de la Grande Bastide (Tourrettes) et les fournisseurs de restauration et d’hébergement, de transport et d’impression, le églises de la Paroisse de Fayence – et à l’équipe du Service Techniques de Seillans pour leur fiabilité pendant de nombreuses années (ainsi qu’à nos amis, soutiens et fournisseurs du Kent, en Grande-Bretagne, où nous organisons également une série de concerts d’automne pour lesquels nos musiciens et chanteurs viennent également de France et de toute l’Europe – à confirmer cette année).
  • Quelques donateurs clés se révèlent déjà merveilleusement généreux. Dans les circonstances, nous n’avons pas d’autre choix que d’inviter d’autres personnes À APPUYER S’IL VOUS PLAÎT VOUS AUSSI MUSIQUE CORDIALE même – et surtout – cette année (lorsque, en l’absence de revenus, NOUS AVONS PLUS QUE JAMAIS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN). Veuillez nous contacter ou contribuer via notre boîte de donateurs sur nos pages Web si vous êtes en mesure de nous aider maintenant. Des contributeurs imaginatifs ont même invité leurs amis à les rejoindre dans le cadre d’événements sponsorisés. Peut-être pourriez-vous essayer aussi d’en créer un sur ZOOM ! Pourquoi ne pas fêter votre anniversaire avec nous ou pour nous en grande pompe ?! Toute notre entreprise a besoin d’aide pour se maintenir jusqu’à ce que nous puissions à nouveau fonctionner de manière viable. Nous ne savons pas non plus si nous pourrons recevoir ne serait-ce qu’une petite partie des fonds publics qui nous sont parfois accordés. À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas compter sur cette source de fonds vitaux pour laquelle nous avons consacré du temps aux demandes et aux négociations il y a plusieurs mois. (Malheureusement, nous n’avons pas le privilège de recevoir – ou même de savoir à l’avance – les subventions plus de quelques mois avant les événements que nous organisons). Nous avons également perdu l’occasion d’organiser l’une de nos collectes de fonds musicales prévues en Grande-Bretagne, ou encore la populaire pré-festival Soirée musicale / dîner de gala / collecte de fonds dans le Pays de Fayence. Nous comptons généralement sur cela pour un financement essentiel de nos coûts tout au long de l’année. Ce ne sont pas les types de dépenses qui attirent facilement le parrainage dans le meilleur des cas. Elles ne sont pas sexy ou amusantes, mais elles sont essentielles pour gérer même une organisation “réduite” minime d’une année sur l’autre. Elles permettent de s’engager auprès du public, des étudiants et des artistes, de maintenir un site Web, d’assurer un salaire à temps partiel, de recruter des musiciens, d’entretenir des systèmes d’éclairage et de sonorisation, des réserver des hébergements, de l’alimentation et des locaux, de rester en contact, de maintenir les liens… et de planifier l’avenir. Votre soutien sera très apprécié ! En tant que trésorier du Festival, Jonathan Barker, souligne : Gérer et financer la musique classique et un festival d’été de haute tenue est un défi dans le meilleur des cas, surtout quand il s’agit de faire venir des instrumentistes et des chanteurs de talent des quatre coins d’un continent, de les héberger et les nourrir – et de fournir assez de rosé pour eux et pour notre public durant les entractes et après les concerts ! Cette année, le virus a ajouté une toute nouvelle source d’anxiété et d’imprévisibilité. Vos contributions seront donc aussi bienvenues maintenant que votre futur achat de billets, dès que le “service normal” reprendra, où et sous quelque forme que ce soit !

ce qui vous manque:  concerts 1-15 août 2020 (annulés)

dans les collines derrière la Méditerranée.
Le programme du festival 2020 devait être annoncé fin mars, comprenant des œuvres chorales de Brahms avec des solistes, un chœur et un ensemble, Mahler Symphony, un concert baroque, des récitals et de la musique de chambre, des soirées jazz, des concerts en soirée et de midi, des airs d’opéra…. et plus!
Le festival 2019 a comporté 18 événements variés – concerts symphoniques dirigés par James Lowe et d’autres œuvres orchestrales, musique de chambre, récitals, opéra, chorale, jazz, vocal, folk et un peu de rock nostalgique dans un cadre magnifique et chaleureux en Provence, France 2019 programme du festival ici .
Le programme des concerts 2020 annulé!
La BILLETTERIE EN LIGNE du Festival d’été n’ouvrira pas ses portes en 2020
(Nous annoncerons les détails plus tard si nous sommes encore en mesure, d’une manière ou d’une autre, d’organiser le week-end d’automne Musique Cordiale prévu dans le Kent, GB. cette année – peut-être au printemps?)
2020 aurait été le 16e Festival international annuel

www.musique-cordiale.com

Campagne de financement essentielle: 2020-21

Musique Cordiale: SOUTENEZ-NOUS SVP! 
EUROS €    GB POUNDS £

PLEASE SUPPORT US and our 2020-21 essential fundraising campaign!
Do CONTACT US !

If you are a UK or EU taxpayer, we also invite you to complete a GiftAid declaration or to ask us for a certificat du don to request a tax deduction.
L’Association Musique Cordiale (association loi 1901, France, SIRET: 49346074500018) www.musique-cordiale.com
The Musique-Cordiale Trust (charity, registered in England, no 1167732) www.musique-cordiale.org

 

Annulation du Festival 2020 Tout était organisé et prêt. Mais…. Malheureusement, la pandémie Covid-19 signifie que le…

Posted by Musique-Cordiale International Festival & Academy on Sunday, 31 May 2020